C’est quoi ton pourquoi?

C’est quoi ton pourquoi?

J’ai longtemps détesté cette question, « quel est ton pourquoi ? ». De temps en temps, cette question m’était posée à travers les cartes d’oracle. Et quand je pigeais cette carte, je faisais ce que toute personne en négation ferait normalement : je la remettais dans le paquet, avec un air dégoûté. Entre autres, parce que ça me semblait inutile de réfléchir à cette question. Je me disais « J’ai posé une question! Pose-m’en pas une en réponse, bazouel! » Mais ce matin, quand j’ai encore pigé la carte, j’étais prête en titi. Et pour la première fois, Je me suis vraiment posé la question. Pourquoi je suis ici, qu’est-ce que je veux vraiment dans ma vie?

La veille, j’avais passé la journée avec mon coco qui était malade à la maison, et de voir son bonheur absolu juste à passer une journée sans interruption avec maman, j’ai compris que mon fils, il savait ce que c’était être heureux. Ici, maintenant, avec maman qui s’occupe de moi. Pas besoin de rien d’autre.

C’est donc inspiré par le bonheur de mon coco que j’étais prête à me poser la question fatidique. C’est quoi mon pourquoi, à moi?

Nous sommes tous présentement dans une période de transition, puisque c’est le début de l’année et que c’est le moment pour (re)voir si nous sommes sur la bonne voie ou si nous devons changer de piste. Ce qui amène de grandes réflexions… je me suis vraiment demandée quel est mon pourquoi avec un grand P. C’est quoi mon bonheur avec le grand B?

Et j’ai réalisé que les réflexions que j’avais fait à ce sujet jusqu’à aujourd’hui n’avaient pas été encore assez profondes. Entre autres parce que dans le processus, je me concentrais plutôt sur ce que je voulais obtenir, que ce soit au niveau matériel, de mon entreprise, de mon accompagnement envers les autres. Mais je ne prenais pas compte des vraies raisons pour lesquelles je voulais tout ça. Pourquoi je veux être dans l’abondance financière? Pourquoi je veux voyager partout avec mes enfants et mon chum? Pourquoi je me suis partie en affaire? Je savais que je voulais tout ça, mais je ne m’étais pas demandé pourquoi donc.

Entre autres parce que je ne pensais pas que c’était nécessaire de me poser cette question. Je sentais que puisque j’étais tellement claire dans mes objectifs, que je savais avec précision ce que je voulais créer, que j’avais compris « la game ». Mais non, en fait. Il me manquait un morceau. Pourquoi je voulais tout ça? Qu’est-ce qui me « drive »? À la base, dans mon essence, pourquoi je suis ici? Qu’est-ce que je veux ressentir, à la fin de ma vie, dans mes derniers moments, face à ce que j’ai vécu?

Ça fait un bon bout que mes Guides tentent de m’orienter vers cette réflexion. Mais c’est seulement suite à une semaine ultra stressante (on est en processus d’acheter une nouvelle voiture, je suis dans le jus avec le travail, et mon fils est malade) que j’ai réalisé que j’avais de l’info à recevoir. Si je suis si stressée, que je me suis dit, c’est que je n’ai pas compris quelque chose. Je dois laisser aller, comprendre ou nettoyer quelque chose. Surtout, je dois choisir de recevoir l’enseignement qui vient à moi en ce moment, sous forme d’une situation récurrente.  

Donc quand j’ai accepté d’écouter mes Guides, ils m’ont demandé d’aller au-delà de mon désir d’aider les gens à travers la canalisation, d’écrire un livre, de voyager… pour plutôt me demander ce que j’avais envie de vivre, lors de mon expérience sur terre. De demander à mon âme de me rappeler ce que j’avais oublié, trop occupée à être dans ma forme humaine.

Et ma réponse était; je veux être bien, ici maintenant. Je veux sentir que tout est correct, que je n’ai pas besoin de stresser, de pousser, pour simplement me permettre d’être.

Ça ne veut pas dire que je dois lâcher tous mes projets, m’asseoir sur le sofa et manger des chips 24/7. Mais ça veut dire que ces grandes choses que je veux accomplir, je dois les faire en gardant en tête et cœur, le pourquoi que je suis ici.  À chaque décision que je prends, je dois ressentir si elles me permettent d’être heureuse, ici maintenant et non dans un futur hypothétique.

Je le dis souvent; tous nos projets, tous nos rêves, sont en fait nos outils pour revenir à notre essence. Pour être qui nous voulons être vraiment. Que vous soyez entrepreneur, employé, maman à la maison… si vous êtes heureux au quotidien, vous avez réussi votre plan de vie. Chapeau !